Parcours doctoral

Composition du Comité de suivi individuel (CSI)

La composition du CSI est proposée par le directeur de thèse avec l'accord du directeur de l'équipe/unité de recherche et conforme aux règles édictées par l'Ecole Doctorale.

Le CSI est normalement constitué pour la durée de la thèse, mais sa composition peut être modifiée si nécessaire, après avis de l'Ecole Doctorale.

Le CSI doit être composé de 2 personnalités scientifiques titulaires d'une habilitation à diriger des recherches (H.D.R.). Elles ne doivent pas appartenir à l'unité de recherche ou l'équipe. Au moins une de ces personnalités est extérieure au périmètre régional. En cas de difficulté liée à la spécialité ou pour tout autre raison, une dérogation pourra être accordée par l'Ecole Doctorale. L'une de ces personnalités extérieures assure la présidence du CSI.

Périodicité des réunions du Comité de Suivi Individuel

  • Le Comité de Suivi Individuel se réunit normalement en fin de première année universitaire et en fin de deuxième année universitaire d'une thèse préparée à temps plein (au moins une fois en cas de co-tutelle internationale). Concernant les thèses à temps partiel, le CSI peut être organisé en fin de deuxième année universitaire.
  • Le compte-rendu de chacune de ces réunions sera à transmettre à l'EDBSL en vue de la réinscription du doctorat et devra parvenir à l'Ecole Doctorale au plus tard avant la mi-octobre de l'année considérée (échéance définitive précisée par mail au cours de l'année universitaire précédente ex. en 2020 et 2021 décalée à fin novembre).
  • Une réunion supplémentaire du CSI en dehors de ces périodes peut être envisagée, à la demande du doctorant et/ou du directeur de thèse ou du directeur de l'Ecole Doctorale
  • L'avis argumenté du Comité de Suivi Individuel sera également exigé pour toute demande de prolongation de plus de 3 mois de la durée de la thèse préparée à temps plein. Celles-ci doivent conserver un caractère exceptionnel, en dehors des cas explicitement mentionnés dans la charte des thèses ou le contrat doctoral, et ne sont pas nécessairement d'une durée de 12 mois.
  • En cas de demande de prolongation de plus de 3 mois au-delà de la durée de référence de trois ans pour une thèse préparée à temps plein, une réunion supplémentaire du CSI aura lieu impérativement avant juillet de la 3ème année (échéance définitive précisée par mail au cours de l'année universitaire précédente). L'Ecole Doctorale sera avertie de sa tenue au moins 15 jours à l'avance et pourra désigner une personnalité scientifique qui s'adjoindra au CSI. Le compte rendu de la réunion devra OBLIGATOIREMENT être joint à la demande de prolongation

Dans le cas d'une thèse préparée conjointement avec une activité professionnelle régulière (autre que la préparation de la thèse) ou d'interruption de plus de 4 mois consécutifs, le calendrier des réunions sera modifié en conséquence. A titre d'exemple, pour une thèse préparée conjointement avec une activité professionnelle, la 2ème réunion se situera avant la fin de la 3ème année de thèse. Contacter l'ED pour vous assurer de votre éligibilité.

Fonctionnement du Comité de Suivi Individuel

L'organisation des réunions est assurée par le doctorant et son directeur de thèse. Les frais liés aux réunions de CSI sont à la charge de l'unité de recherche. L'EDBSL est informée de la réunion du CSI et peut y déléguer une personnalité scientifique en cas de difficultés concernant le déroulement du programme de thèse.

Au moins 15 jours avant la réunion, le doctorant transmet aux membres du CSI, sous couvert de son directeur de thèse, un bref rapport d'étape mentionnant les résultats obtenus et les difficultés éventuellement rencontrées complété par la liste des formations suivies et des présentations scientifique ou publications issues de ses travaux. Ce rapport sera également à déposer sur ADUM.

Le déroulement type de la réunion comprend :

  • un exposé par le doctorant de l'état d'avancement de ses travaux, suivi d'une discussion scientifique dégageant éventuellement les orientations nouvelles souhaitables ou redéfinissant, si nécessaire les objectifs scientifiques et l'échéancier ; lors de la 2ème réunion du CSI, les perspectives de publication(s) ou de dépôt de brevet et l'échéance prévisible de la soutenance sont également discutées.
  • une discussion sur le projet professionnel du doctorant et les formations à envisager. Le directeur de thèse peut participer à cet exposé et à la discussion sur le projet professionnel.
  • des entretiens séparés entre les membres du CSI et d'une part, le doctorant, d'autre part le directeur de thèse et, éventuellement, le co-directeur ou le co-encadrant

Cette réunion peut se faire dans le cadre élargi d'un séminaire d'équipe, d'unité ou de centre de recherche pourvu que les objectifs et les compétences des membres du CSI soient respectés.

A l'issue de cette réunion, un bref compte-rendu collectif (2 à 3 pages) est rédigé sous l'autorité du président du CSI, indiquant l'avis du CSI sur l'avancement du projet de thèse, les éventuelles difficultés rencontrées, et ses recommandations pour la poursuite du projet de thèse. Lors de la 2ème réunion du CSI, l'échéance prévisible de soutenance en conformité avec le réglement de l'Ecole Doctorale doit être mentionné, c'est-à-dire au moins un article original signé en 1er auteur (ou 1er co-auteur) dans une revue à comité de lecture international ou un brevet. Si une prolongation doit être envisagée au-delà de la 3ème année d'une préparation à plein temps (6ème année en cas d'activité professionnelle concomitante), sa justification, sa durée, les objectifs scientifiques retenus, la politique de publication et (en absence d'activité salariée) le financement envisagé seront précisés Ce compte-rendu doit permettre d'amender la convention de formation du doctorant, chaque année en tant que de besoin.

Ce compte-rendu est remis à tous les membres du CSI et transmis par le président du CSI à l'Ecole Doctorale ou, si le rapport est signé, le doctorant peut le déposer directement sur ADUM. Le président du CSI peut ajouter à ce compte-rendu collectif un commentaire confidentiel destiné à l'Ecole Doctorale. Le doctorant et le directeur de thèse, ensemble ou séparément, peuvent également transmettre à l'Ecole Doctorale leur point de vue sur le déroulement prévisible de la thèse.